La facilitation des réunions est un levier de transformation Agile pour l'entreprise.

 

L'IFOP vient de mener pour Wisembly une étude sur les Cadres et la Vie au travail (mars 2015 - échantillon de 1002 personnes représentatif de la population cadres française).

 

Il en ressort que les cadres décrochent après… 52 minutes de réunion : c'est déjà beaucoup, car les moins de 35 ans décrochent avant, avec seulement 45 minutes d'attention.

La durée moyenne des réunions étant de 1h19, on peut s'interroger sur la valeur ajoutée produite pendant le dernier tiers de la réunion !

Au total, les cadres passent en moyenne 23,5 jours par an en réunion. Si on calcule bien, cela fait en moyenne 424 réunions par an... 

 

Ces réunions sont-elles productives ? On peut en douter car :

- 25% auraient déjà assisté à une réunion sans en connaître l'ordre du jour

- 27% sortiraient sans savoir ce qu'ils ont à faire ensuite, notamment ceux qui ont un salaire supérieur à 50000 euros

- 15% seraient incapables de restituer à chaud ce qui a été dit ou décidé pendant la réunion

- 21% ont souvent assisté à une réunion sans oser prendre la parole une seule fois, surtout les moins de 35 ans, les femmes et les salaires inférieurs à 35000 euros

- 81% avouent faire autre chose en réunion : emails (51%), travail sur un autre sujet (49%), SMS (48%), ou encore des dessins (37%, surtout des femmes)

Pour lire le communiqué de presse : cliquez-ici

 

Ceci nous amène à ce constat :

- les plus hauts revenus, qui assistent à beaucoup de réunions, y font autre chose

- les plus jeunes, qui devraient être les plus créatifs et innovants, n'osent pas y prendre la parole

- les femmes, qui ont un potentiel d'expression visuelle plus développé, ne le partagent pas

- l'attention de tous n'est pas suffisamment mobilisée

 

Pourquoi ? Le format des réunions emprunte peu aux valeurs du management agile :

- autour d'une table ou en visio conférence, le tour de table permet un échange linéaire verbal, certes facilité par les outils et les process, mais non itératif et interactif.

- la prise de parole est codifiée : l'expression, monopolisée par les leaders charismatiques ou les plus hauts niveaux de la hiérarchie, observée et évaluée par les managers, n'est pas totalement libre et collaborative.

- l'ordre du jour, quand il existe, peut être un frein à l'adaptation au changement et à la créativité. L'exhaustivité et le respect du timing y sont souvent plus recherchés que l'efficacité ou la production d'un résultat.

 

Et si on faisait autrement ?

Découvrez comment les méthodes collaboratives visuelles permettent de structurer les échanges, libérer le potentiel d'innovation collaborative et maximiser l'efficience des réunions en facilitant le passage à l'action.

 
 

CREAgile est agréé Datadock, référencé dans le catalogue Pôle Emploi et certifié selon le référentiel "Conformité en Formation professionnelle - Version 1" de l'AFNOR.

 

logo datadock    Logo AFNOR certification conformite formation professionnelle   Logo Pole emploi

 

Ils parlent de nous